Soignants contaminés par le « Virus 39h CHA »

Soignants contaminés par le « Virus 39h CHA »

La très prestigieuse revue médicale “CFDétiste” révèle qu’une vaste contamination des agents du CHA est orchestrée par la Direction de l’établissement.

L’agent Infectieux :

Le « Virus  39h CHA »… Issu de la famille des « Agiltimus Abuseratum », est développé puis inoculé par la Direction !

Les agents Infectés :

Les soignants de jour (en repos variables), dont l’amplitude horaire est 7h48, 10h et 12h de travail, sont TOUS contaminés par le « Virus 39h CHA »

Le agents suppléants réalisant (même occasionnellement) ce type d’horaires sont en général aussi infectés.

Les Symptômes :

Peut perceptibles par les non avertis, les symptômes sont pourtant constants et inévitables. Chez tous les sujets atteints, le « Virus 39h CHA » provoque une inflation du temps de travail…

Bien que réputés travailler 35h hebdomadaire, les agents infectés voient leur OAT (Obligation Annuelle de Travail) supérieure de 25 h à l’ensemble de leurs collègues du CHA.

Le vecteur de cette épidémie est le logiciel de gestion du temps. En effet, en attribuant à ces agents, des « contrats en 39h » sur Agiltime, l’administration gonfle volontairement leur Obligation Annuelle de Travail !

Le Diagnostic Différentiel est réalisable par tous les planificateurs (cadres), par simple consultation d’Agiltime.

Tous les agents dont les marqueurs (CA, Fériés ou Maladies) atteignent 7h48, sont contaminés !

Le traitement pourrait être simple :

De multiples fois en instance, la CFDT a demandé à la Direction de positionner ces agents sur des contrats en 35h ou 38h sur Agiltime.

Le différentiel serait alors de 25h/an (en faveur des pauvres malades).

Rétorquant que les agents en 12h bénéficiaient de plus de repos que les autres, la Direction refuse toujours de réviser sa position.

Il faut dire que l’addition des 25h volées à chaque agent en 39h constitue l’équivalent de plusieurs postes !

Évolution de la maladie :

Conscients que leur pathologie générée sciemment par leur Direction, des agents contaminés organisent leur réponse immunitaire, avec l’aide des
anticorps de la CFDT.

Un « Recours Gracieux Collectif » auprès du Directeur c’est avéré sans effet.

Un Traitement Curatif a donc été entrepris:

Les antiviraux de la CFDT ont déposé plusieurs recours auprès du Tribunal Administratif.

Nous attendons le jugement.

Cfdt-cha.fr           CFDT Le Syndicat qui se Bouge…. pour VOUS !              CFDT : Poste 37.36

Jean-Pierre

You must be logged in to post a comment