Les permutations obligatoires jours- nuits furent mises en place en 2013, dans un contexte très particulier :

L’ancien Directeur avait exprimé à la CFDT sa volonté de supprimer progressivement les équipes de nuit, pour que tous les soignants travaillent Jour et Nuit !

Après avoir retiré aux cadres de nuit la gestion de leurs équipes, l’unité de soins palliatifs ouvrait avec une organisation Jour-Nuit en 12h…

Craignant que ces permutations obligatoires jour- nuit soient le premier pas vers une équipe unique jour- nuit;

la CFDT fut alors le seul syndicat à s’y opposer.

La CFDT avait immédiatement négocié des aménagements:

  • fractionnement possible des périodes,
  • aménagement d’ horaires,
  • premiers jours doublés,
  • participation à des formations (examens, consultations spécialisées…).

Nous avions surtout fait supprimer “l’évaluation des compétences” de l’agent pendant la permutation !

L’évaluation doit se faire dans ses conditions habituelles de travail…

La majorité des soignants de nuit considèrent toujours aujourd’hui ces permutations obligatoires comme une corvée, et l’encadrement peine à organiser leurs remplacements, faute de volontaires…

En 2015, un autre syndicat a tenté de faire annuler ces permutations obligatoires. La DSSI avait clairement répondu qu’il s’agissait de” maintenir les compétences des IDE de nuit” !
Une nouvelle charte régissant les permutations fut présentée, encore plus contraignante pour les agents de nuit !

Seul point positif, elle marque la volonté de “personnaliser la permutation”, selon les besoins et demandes de chaque agent…

Le CHA affiche l’ambition de rendre plus attractives ces permutations, et veut leur donner la forme de “formations”.
Pour atteindre ces objectifs, il faudrait déployer des moyens humains, au-delà du simple affichage.

Cfdt-cha.fr           CFDT Le Syndicat qui se Bouge…. pour VOUS !              CFDT : Poste 37.36