Historique des 12h au CHA & Positions CFDT

Historique des 12h au CHA & Positions CFDT

– Avant 2007 :

 Plusieurs services fonctionnent en 12h depuis de très nombreuses années : 

  •      SAMU & CTAU (Centre de Traitement de l’Alerte Unique) A Voir 12-h-jour-nuit-filouterie-dejouée-au-samu (2012)
  •      Stérilisation,
  •      Maternité (Sages-Femmes et les Puéricultrices).
  •      Sécurité Incendie (créée directement en 12h en 2005).

2009, Premier CREF :

Dans le cadre du premier CREF (Contrat de retour à l’équilibre financier), 4 secteurs adoptent les 12h. A l’époque, la CFDT se distingue déjà, assumant des positions favorables ou non, en fonction des projets présentés :

Pour comprendre la signification des votes dans les instances représentatives du personnel => Voir : Services en 12 heures au CHA ?

  •    Les AS de la Maternité passent en 12h, avec un vote « Favorable » de la CFDT. La CGT s’y oppose, et FO refuse de voter.
  •    Pour les IDE des Urgences Adultes, la CFDT se positionne « Contre », comme la CGT, alors que FO refuse de participer au vote.
  •    Aux Urgences Pédiatriques, la CFDT se prononce « Favorablement » au passage en 12h. La CGT s’y oppose, et FO refuse de voter.
  •    Pour ce qui concerne la Réanimation, la CFDT se positionne « Pour » le projet. La CGT se prononce « contre », FO ne souhaite pas voter.

Bien entendu, le but de l’administration est déjà de faire des économies de personnel.

Comme dans tous les services, les personnels sont partagés, et ces transformations ne sont pas simples.

– 2011 :

  •      AS des Urgences Adultes. Les effectifs ne permettant pas aux agents de bénéficier de périodes de repos convenables et régulières (particulièrement la nuit), la mise en place se fait contre l’avis de la CFDT.

 – 2012 :

  •      L’Unité de Soins Palliatifs est créée en 12h, dont le roulement (avec CA intégrés) impose aux agents de travailler jour et nuit. Consciente de la nécessité de créer cette unité spécifique, mais défavorable à ce type de planning, la CFDT s’abstient au CTE.

– 2013 : Second CREF :

  •       SGAP :  Passage aux 12h pour les agents administratifs qui assurent les entrées aux urgences adultes et pédiatriques (24h/24). Il n’y a aucune utilité pour le service rendu. L’unique motif est l’économie de postes. Les modalités de pose des congés ne sont pas expliquées aux agents. Les conditions de remplacement en cas d’absence sont inacceptables.Vos représentants se prononcent “Contre” à l’unanimité.

 

  •      Unité Tête et Cou : L’organisation du projet est bonne . Mais les agents viennent juste de subir la mutualisation de leurs 3 services. Nous ne souhaitons pas leur imposer encore ce chamboulement. La CFDT vote “Contre“.

 

  •      Cardio   Soins Continus  & HDS : La CFDT s’implique dans ce dossier. Après plusieurs rebondissements nous obtenons gain de cause sur plusieurs revendications (aménagement planning équipes de nuit…). Nous ne sommes pas inquiets quand à l’effectif car il est réglementé dans ce secteur. Pour que le projet passe malgré quelques réserves, la CFDT s’abstient.

 

  •       Court Séjour Gériatrique : Outre la charge de travail dans ce secteur, l’organisation présente des conditions peu acceptables pour les patients (coucher l’après-midi par manque de personnel le soir…) La CFDT est “contre”.

 

  •      Oncologie 1 et 2 : Si l’organisation du travail semble tenir la route, nous sommes inquiets par rapport à la charge de travail. Nous demandons à la Direction de ne faire passer qu’un seul secteur pour permettre à ceux qui ne supporteraient pas le rythme de rester dans leur spécialité. Le refus du Directeur motive alors un vote d’opposition.

 

  •      Onco  Secteur Protégé : Le travail en 12h s’adapte bien à la particularité de ce secteur. La charge de travail le permet. Le personnel est favorable. La Direction ne voulant céder à aucune de nos demandes nous nous abstenons.

 

  •      Bloc Opératoire (AS) : Le seul motif des 12h dans ce secteur est de faire des économies. L’organisation est un peu compliquée. Certains agents sont motivés et la mise en place est limitée à une petite partie de l’équipe. La CFDT fait part de son “abstention“.

 

  •      Unité Neuro Vasculaire : Création d’un secteur soins intensifs en 12h, au sein du service de Neurologie. Les agents alternent les amplitudes horaires en fonction de leur secteur d’affectation dans le service. Comme souvent, la CFDT est d’accord avec le projet. Mais la Direction refuse de laisser ces agents sur leur organisation en 38h, et veut les basculer en 39h. Cette manipulation les faisant travailler gracieusement 25h supplémentaires par an, la  CFDT vote contre“.

– 2014 :

Malheureusement, un autre syndicat convoque le CHSCT  (27/03/2014) pour faire annuler cet acquis obtenu par la CFDT. … et soutenu par l’autre syndicat historique, la récupération des temps de relève n’est plus qu’un souvenir….

La CFDT s’implique dans ce projet. Il s’agit d’assurer la sécurité des parturientes et de répartir plus équitablement la charge de travail. Même s’il y a des éléments à améliorer, les agents sont favorables. Le vote est alors “Favorable” pour la CFDT.

Plannings en 12h travaillés avec les agents concernés. L’encadrement réalise un bon projet, en collaboration avec des agents favorables et partie prenante dans cette évolution. La CFDT vote Favorablement

– 2015 :

  • Unité Saisonnière : La CFDT reconnaît le besoin d’ouvrir des lits supplémentaires, le principe d’alternance Jour et Nuit en 12h n’est pas acceptable. Le planning n’est pas encore défini, le vote se fait sur le principe d’ouverture de l’unité. Votes CFDT 1 Abstention + 4 contre.

– 2016 : 

  • SMA : La CFDT obtient des postes IDE supplémentaires (début 2015), qui sont injectés dans le projet 12h. L’objectif est surtout de réduire le nombre de patients par soignant, et de favoriser le travail en binôme. La CFDT considère que le projet améliore les conditions de travail. Comme d’habitude l’administration affecte les agents en 12h sur des organisations en 39h, augmentant ainsi artificiellement de 24h, leur temps de travail annuel, pour le même salaire. Bien que nous ayons collaboré à cette organisation nous donnons un avis “défavorable” pour ne pas cautionner le vol de 24h par agent.

Voir SMA & SIC  :  SMA organisation annulée par l’intervention d’un autre syndicat

  •  SIC : La CFDT participe avec l’encadrement à la préparation de ce projet. Nous sommes en accord, à condition que les agents restent en 35 ou 38h. Le motif de l’opposition de la CFDT au CTE est que la Direction bascule ces agents sur une organisation en 39h, ce qui les fait travailler 24h supplémentaires et gratuitement !

– 2017 :

  • Hémodialyse : Réorganisation du travail pour augmentation de l’offre de soins (plages dialyses supplémentaires). La majorité des personnels espère un planning moins pénible. Suppression de 2,6 postes ! La CFDT demande que les agents ne soient pas placés sur des organisations en 39h, ce qui les fait travailler gratuitement 24h de plus par an ! La Direction refuse, ce qui, avec la suppression de postes, explique le vote défavorable de la CFDT.

– 2018 :

  • Pédiatrie : En pédiatrie, comme ailleurs, les équipes de nuit sont globalement très hostiles.

Une particularité est que deux secteurs de pédiatrie sont « administrativement » mutualisés, mais fonctionnent en réalité toujours comme des services distincts, avec leurs équipes et leurs organisations différentes. C’est d’ailleurs le résultat de notre participation lors de la « Mutualisation » imposée par l’ARS.

La CFDT négocie les conditions favorables à des « discussions » autour d’un éventuel passage en 12h.

L’objectif est d’aboutir à un consensus, comme nous l’avons réussi dans plusieurs autres secteurs.

Les équipes de nuit des Petits Enfants proposent une solution avec « horaires panachés » la journée et 10h la nuit. Cette proposition répond à toutes les conditions exigées (continuité des soins 24/24, relève incluse dans le temps de travail…). Le « panachage » en journée (2 binômes en 12h + 1 binôme en 7h36), et équipe de nuit en 10h, permet non seulement de préserver la stabilité des équipes de nuit expérimentées, mais aussi l’économie d’un poste !

Notez que cette proposition ne vaut que pour le secteur des Petits Enfants. La proposition « panachée » ne correspondant pas vraiment aux 12h attendues, les relations se tendent. Au point qu’une responsable de l’encadrement propose aux collègues de nuit de quitter l’établissement, argumentant que leur remplacement ne pose aucun problème.

La CFDT convoque alors le CHSCT pour examiner le mode de management du pôle et les conditions de mise en place des 12h en pédiatrie.

L’administration argumente que la solution doit être valable pour les Grands et les Petits, ce qui est absurde.

Au final, la Direction choisit de suivre un projet où tout le monde passe en 12h, qui n’assure ni la continuité des soins, ni le temps de relève aux équipes de nuit.

Comme annoncé par la CFDT,cette situation fait fuir des collègues de nuit expérimentées. Les 12h passent en novembre, et en janvier, 10 des 18 puéricultrices de nuit  intervenant habituellement dans secteur n’y travailleront plus !

Mais on nous dit qu’il n’y a pas de fuite… Encore une fois, la Direction fait un choix critiquable, qui va à l’encontre de l’équipe de nuit. La CFDT restera vigilante sur la sécurité des patients.

Cfdt-cha.fr           CFDT Le Syndicat qui se Bouge…. pour VOUS !              CFDT : Poste 37.36

Jean-Pierre

1 commentaire pour l’instant

Problématiques des 12h – Avis des personnels – Cdft Cha Publié le11 h 16 min - 16 novembre 2018

[…] Historique des 12h au CHA & Positions CFDT […]

You must be logged in to post a comment